FR EN
Cimetières de France >> Actualités >> Bien vivant, il découvre une sépulture à son nom

Bien vivant, il découvre une sépulture à son nom

publié le 26-02-2020 | Faits divers

Focus sur cet insolite fait intervenu en Ecosse.

Depuis trois ou quatre mois, Alan Hattel s’inquiétait : plus personne, parmi ses amis, ne l’appelait pour lui proposer de sortir. Cet Écossais de 75 ans, résident de la paisible commune de Forfar (Est du pays), pense avoir découvert pourquoi : une tombe à son nom est installé au cimetière communal, comme le rapporte le journal Metro (lien en anglais).

Passé le choc – « découvrir une tombe à son nom alors que vous êtes toujours vivant n’arrive pas tous les jours », a-t-il euphémisé -, il cherche désormais à faire recouvrir le monument. Et aimerait connaître la personne à l’origine de cette « surprise ».

Ses soupçons se sont immédiatement tournés vers son ex-épouse, et pour cause : son nom apparaît également sur la tombe. Elle aurait acheté la concession et un monument dans l’espoir d’être enterrée avec lui. Ce qui n’entre pas franchement dans les plans d’Alan : « Je n’ai jamais dit que je voulais être enterré avec elle. Nous sommes séparés depuis 26 ans et il n’y a aucune animosité entre nous mais là, j’ai un peu de mal à comprendre ».

D’autant plus qu’il souhaite être incinéré … Contactée par nos confrères de Metro, la famille de Mme Hattel a répondu qu’il s’agissait d’une affaire privée, qui se règlerait en interne. En attendant, Alan souhaite lui faire savoir à ses amis qu’il est bel et bien vivant.

Il est à noter qu'en France, cette situation serait très difficile à reproduire. En effet, tout défunt doit, avant tout, être inscrit sur le registre des inhumés du cimetière communal et reposer dans une sépulture avant d'envisager de graver nom, prénom, dates de naissance et décès sur le monument.

Source : ledauphine.com