FR EN
Cimetières de France >> Actualités >> Exhumation sur réquisition judiciaire, un cas rare

Exhumation sur réquisition judiciaire, un cas rare

publié le 05-07-2017 | Société

Focus sur ce type d'exhumation

Le corps d'un homme décédé il y a deux mois et demi a été exhumé du cimetière Saint-Charles, ce lundi, à Morlaix. Sur réquisition du parquet de Brest, les gendarmes de la compagnie de Plourin-lès-Morlaix sont intervenus sur place à 8 h. Le maire de la ville ainsi qu'un policier municipal étaient également présents.

Le 8 avril, au petit matin, un homme d'une soixantaine d'années avait été retrouvé mort dans sa voiture, stationnée, les portes ouvertes, au bourg de Lanmeur, commune où il résidait. Les différentes constatations effectuées avaient alors conclu à un décès naturel, a priori par étouffement. Mais un nouveau témoignage recueilli il y a quelques jours a semé le trouble et conduit les enquêteurs à vouloir pousser leurs investigations. D'où cette exhumation du corps en vue d'une autopsie.

Comme énoncé dans l'introduction, il s'agit de la plus rare des exhumations, puisqu'elle est demandée sous l'impulsion d'une autorité judiciaire dans le cadre d'une enquète. Les plus connues étant celles demandées par la famille ou par le maire de la commune gestionnaire du cimetière.


Source : letelegramme.fr