FR EN
Cimetières de France >> Actualités >> La Suède ouvre son premier cimetière sans religion

La Suède ouvre son premier cimetière sans religion

publié le 26-10-2016 | Actualité juridique

Les cimetières suédois étant habituellement gérés par les confessions religieuses, il s'agit ici d'une première.

C'est le premier cimetière du genre en Suède, où les signes d'appartenance religieuse sont prohibés. Il doit accueillir ses premiers résidents à Borlange, au nord-ouest de Stockholm. L'idée est née dans l'esprit de Josef Erdem, un instituteur local, rapporte (en anglais)TheLocal.se. 'Il y a un endroit sur cette terre pour tout le monde et nous ne devrions pas être limités dans la façon dont nous choisissons de vivre ou comment nous choisissons d'être enterrés', explique-t-il.

Le but est de 'laisser les gens décider à quoi leur sépulture doit ressembler', tout en 'interdisant dans ce cimetière de toute représentation religieuse ou nationaliste'. Josef Erdem précise que les croyants ne sont pas exclus du lieu, à condition que leur sépulture ne reflète pas leur foi. 

L'homme qui a grandi au Kurdistan, affirme avoir adopté cette vision du monde grâce à la fréquentation d'amis de toutes les religions. Il a fait une demande officielle avec la bénédiction de représentants de l'Eglise de Suède qui assurera l'entretien des tombes. Un entretien pour l'instant nul puisqu'aucune sépulture n'a été érigée. Mais des habitants de la région ont déjà manifesté leur intérêt pour la démarche.

 

Source : bfmtv.com